Faut-il acheter une voiture neuve ou occasion récente : les conseils pour bien choisir

Acheter une voiture d’occasion récente (moins d’un an] n’est intéressant que si ce choix permet de réaliser une économie importante par rapport à l’achat d’une voiture neuve.

L’introduction du bonus-malus écologique sur les émissions de C02 complique quelque peu la comparaison.
Pour vous aider dans votre décision, voici quelques principes de base à prendre en compte.

Bonus ou malus de 200 € : pas d’influence notable
Même s’il ne s’agit pas d’une somme dérisoire, 200 € de plus ou de moins sur le prix d’une voiture neuve ne suffisent pas à faire radicalement pencher la balance vers l’un ou l’autre choix : cette somme ne bouleverse ni le prix du neuf ni l’intérêt financier d’une occasion récente.
A vous de voir quelle option vous séduit le plus .

Bonus de 700 € : préférez le neuf
Le bonus de 700 € profite essentiellement à des citadines diesel et à quelques rares compactes
Sur une voiture tarifée 12000 €, cela représente déjà un gain de 6%. Ajoutez-y au moins 5% de remise négociée et vous arrivez à 11 %. A ce stade, une voiture neuve vous coûte à peine plus cher qu’une occasion récente, revendue généralement 15 à 20% sous le prix du neuf.

Malus de 750 € : hésitation autorisée
Même si vous ne jurez que par les voitures neuves, vous n’avez pas forcément envie de faire cadeau de 750 € à l’Etat. Dans tous les cas, une occasion « quasi neuve » avec moins de 5000 km représente une alternative très tentante qui vous permettra d’échapper à la case malus et de réaliser une économie substantielle.

Malus de 1600 € ou 2600 €: sautez sur l’occasion
La plupart des modèles touchés par ces gros malus ont vu leur vente en neuf durement chuter. De nombreux acheteurs ont préféré se tourner vers l’occasion récente (souvent du neuf immatriculé juste avant l’application du malus) ou se sont carrément orientés vers des modèles moins pénalisés.

Leave a Reply