Inscription auto-école et déroulement du permis de conduire

Une demande de permis de conduire doit être déposée à la préfecture du domicile du candidat ou du département dans lequel il souhaite passer son permis. Cette demande ne peut être effectuée avant l’âge de 16 ans. Lorsque le candidat a moins de 18 ans, la demande est formulée par ses parents ou la personne investie de l’autorité parentale.
Les auto-écoles se chargent du dépôt de cette demande moyennant des frais supplémentaires mais le candidat peut la déposer lui-même, y compris par correspondance. Avant le dépôt de la demande, le candidat doit se procurer un livret d’apprentissage qui sera validé par la préfecture en même temps que sa demande de permis. Ce livret précise, pour chaque catégorie de permis, le contenu, la progressivité et le calendrier de la formation. Ce livret est en vente libre mais, dans la plupart des cas, il est remis par l’auto-école à l’élève lors de son inscription.

Le permis de conduire de la catégorie B (voitures particulières) est valable à vie et délivré sans examen médical préalable, sauf pour certains conducteurs atteints d’une affection ou d’un handicap physique évolutifs. Ces derniers sont tenus de se soumettre à une visite médicale pour obtenir et conserver leur permis à l’expiration de chaque période de validité.

L’auto-école doit vous faire signer un contrat : ce contrat doit notamment mentionner les démarches administratives et les formalités que l’auto-école effectue à votre place, leur coût, le tarif des leçons de code et de conduite, les modalités de paiement et les conditions de résiliation.
Le coût global d’une formation varie selon les auto-écoles et la formule choisie (forfait, leçons à l’heure) : comptez entre 1 000 € et 1 500 €.

La formation au permis comporte un enseignement au Code de la route et une formation à la conduite automobile. La durée minimale de la formation à la conduite est fixée à 20 heures de conduite effective sur la voie publique. Ces heures de conduite sont inscrites au fur et à mesure dans le livret d’apprentissage.
La formation au Code de la route n’est pas comprise dans ces 20 heures de formation initiale.
Si l’élève réussit le code, l’auto-école lui délivre une attestation de fin de formation initiale. Un exemplaire de cette attestation doit être adressé à la compagnie d’assurance dès sa délivrance et à la préfecture dans un délai de trois semaines.
Dans les trois années qui suivent l’obtention du code, le candidat peut se présenter cinq fois à l’épreuve de conduite
En pratique, l’obligation de prendre au moins 20 heures de cours de conduite sur la voie publique dans une voiture équipée d’un dispositif de double pédalage ne permet pas de passer son permis en candidat libre.

L’obtention du permis

Lorsque le candidat est reçu à l’épreuve de conduite, l’examinateur lui délivre soit immédiatement, soit par voie postale, un certificat d’examen du permis de conduire (feuille jaune). Ce certificat est valable deux mois à compter de la date d’examen.

Le candidat doit se présenter à la préfecture ou dans n’importe quelle sous-préfecture du département dans lequel il a passé ses examens, au plus tard dans les deux mois qui suivent l’examen, pour retirer son titre définitif.

Si le conducteur ne va pas retirer son titre définitif à l’issue des deux mois, son certificat d’examen du permis de conduire ne peut être prorogé. L’Intéressé est alors considéré comme démuni de titre valable. S’il prend le volant, il se rend coupable du délit de conduite sans permis.

Quels véhicules pouvez-vous conduire avec votre permis voiture (permis B) ?

Le permis B permet la conduite d’un véhicule de neuf places au maximum, conducteur compris, dont le poids total autorisé en charge (PTAC) n’excède pas 3,5 tonnes.
Vous pouvez donc conduire une voiture particulière, un minibus, une camionnette ou un camping-car.
Votre permis B vous autorise également la conduite d’un tricycle ou quadricycle (quad) dont la puissance n’excède pas 15 kW et le poids à vide 550 kg (permis B1). Cette possibilité n’est subordonnée à aucune condition d’ancienneté du permis et vous n’avez pas à suivre de formation spécifique.

Entrent dans cette catégorie, les scooters à trois roues, quelle que soit leur cylindrée
(125 cm3, 250 cm3, etc.), disponibles actuellement sur le marché du neuf.

Si vous achetez un scooter d’occasion, vérifiez ce point car les premiers modèles commercialisés relevaient de la catégorie des scooters dont la conduite nécessite le permis moto si la cylindrée dépasse 125 cm3.

Vous pouvez aussi conduire avec votre permis B une moto ou un scooter dont la cylindrée ne dépasse pas 125 cm3, sous réserve qu’il ait été délivré depuis au moins deux ans.

Les titulaires d’un permis B délivré depuis le 1e’ janvier 2007 doivent suivre une formation de trois heures dans une moto école (comptez environ 200 €), dispensée sur une moto munie d’une boîte de vitesse manuelle.

En fin de formation, la moto école délivre une attestation à présenter à la préfecture pour faire valider l’option A1 du permis. La conduite d’une 125 cm3 sans avoir suivi la formation est sanctionnée par une contravention de 135 € et un retrait de trois points.

Leave a Reply