Entretenir sa voiture a moindre cout : quels sont les bons plans

Le budget consacre à la voiture ne cesse d’augmenter au fil des ans. Entre l’inflation du prix des pièces détachées, la technicité croissante des modèles d’aujourd’hui et le fait de remplacer une pièce plutôt que de la remettre en état, les coûts d’entretien et de réparation ne sont pas donnés ! Quelques bons conseils peuvent cependant réduire la facture et vous permettre d’économiser des euros, sans pour autant faire l’impasse sur la sécurité.

Les avantages de la province
En région parisienne et dans les grandes agglomérations, le prix de la main-d’œuvre devient de plus en plus exorbitant. Alors, si vous passez régulièrement vos week-ends ainsi que vos vacances en province, pourquoi ne pas en profiter pour y faire l’entretien de votre voiture ?
Les prix peuvent y être jusqu’à 63% moins chers ! Les grosses révisions, le remplacement des freins, de l’embrayage, de la courroie de distribution ainsi que toutes les opérations de carrosserie peuvent vous permettre de réaliser quelques économies. Enfin, il faut savoir que ces coûts sont aussi moins chers dans les concessions.

Centre auto
Une option à envisager, notamment si vous avez besoin de réaliser une vidange, le remplacement des disques de freins, du pot d’échappement ou des pneus. Ces professionnels sont en effet pleinement compétents et les pièces qu’ils ont en stock proviennent généralement des mêmes équipementiers que celles des fabricants. Par ailleurs, les prestations qu’ils proposent sous forme de forfait sont également bien moins élevées qu’en concession.

Rassurants, efficaces et expérimentés, ces centres ne sont plus à la traîne en matière de technicité : ils sont capables de réviser et dépanner un véhicule sans toutefois toucher à l’électronique à bord. Seul point noir peut-être : les déclarations alarmistes de quelques centres (heureusement, ils ne sont qu’une minorité) qui poussent parfois à la consommation en invoquant la vétusté de certaines pièces. Dans ce cas, demandez uniquement un devis gratuit puis rendez-vous dans un second garage afin d’obtenir un autre avis.

Trouver des pièces d’occasion
Et voici la solution réservée aux plus téméraires… ceux qui s’y connaissent en mécanique ou qui connaissent quelqu’un dans le métier. Il est vrai que pour bon nombre d’entre nous, aller chercher une pièce dans une casse auto est un acte qui reste tout bonnement inenvisageable. Pourtant, pour la majorité d’entre elles, il n’y a que très peu de différence avec une pièce neuve, et ce pour un prix moitié moins cher !

La plupart du temps, les automobilistes se rendent dans les casses pour y chercher un phare, un feu arrière, un rétroviseur, une aile, une portière, un bouclier ou une jante. Or, d’autres pièces de structures qui ne bougent que rarement avec le temps peuvent également s’acquérir d’occasion. On retrouve alors des bras de suspension, un essieu, une colonne de direction ou des roulements. Toutefois, il faut être très prudent avec des composants comme les alternateurs, les démarreurs, les boîtes de vitesse et les moteurs pour lesquels il est parfois difficile d’obtenir le kilométrage déjà parcouru et surtout pouvant être parcouru à l’avenir. Vous l’aurez compris, mieux vaux s’y connaître pour choisir la bonne pièce et l’installer correctement.

Internet
Les pièces ne sont pas uniquement disponibles dans les casses mais aussi sur la Toile. De nombreux sites Internet proposent l’achat en ligne de pièces détachées neuves à des prix défiant toute concurrence.
Comment est-ce possible ?
Les gérants de ces adresses Web se fournissent chez les équipementiers en réalisant des achats en gros. De quoi proposer derrière des tarifs intéressants !

Le fonctionnement est simple. 
Il suffit de rentrer le modèle de sa voiture sur le site pour que celui-ci propose une liste de références correspondante. Les prix sont, en moyenne, entre 30 à 40% moins chers, avec des promotions pouvant parfois aller jusqu’à -70%. En revanche, seules les pièces mécaniques sont disponibles. En effet, les éléments de carrosserie bénéficient d’une exclusivité des constructeurs. Une fois l’achat effectué, le colis arrive par voie postale ou par transporteur selon les exigences de chacun. Pour ce genre d’opération, restez vigilant sur le choix de la pièce. La multitude de références peut entraîner des erreurs, sources malheureusement d’incompatibilité.

Les garages en libre-service
Une fois les pièces achetées, reste à les installer ! Sachez qu’il est rare de trouver un mécanicien professionnel qui accepte de monter des pièces mécaniques sans les avoir vendues à son client. Toutefois, certains indépendants peuvent répondre par l’affirmative à cette demande : ainsi, vous aurez économisé sur les pièces mais pas sur la main-d’œuvre.
Autre solution donc si vous avez déjà des notions bien établies : vous tourner vers les garages self-service.
Des garages qui louent des emplacements mais aussi du matériel professionnel (pont hydraulique…) ainsi que des conseils d’experts. Idéal pour effectuer soi-même ses vidanges, changer ses pneus, ses disques et ses plaquettes de freins, entre autres.

Leave a Reply