Une voiture qui ne roule pas : risques et précautions à prendre

Votre véhicule n’a pas roulé pendant une longue période. Quelques précautions s’imposent pour éviter tout désagrément le jour où la voiture reprendra la route.

Où stationner le véhicule ?

Première règle, les voitures qui ne roulent pas pendant une longue période adorent les endroits privés et couverts ! En tout cas, le stationnement sur la voie publique est rigoureusement réglementé. Pas plus de sept jours en règle générale. Voire pas plus de 24 heures à Paris. Quant à l’utilisation d’une bâche, elle est peu recommandée : la condensation abîme particulièrement les peintures.

Garée en extérieur, pensez à l’antigel

Pas de possibilité de trouver un garage ou une place de parking couvert ? Votre voiture restera donc dehors. Dans ce cas, et surtout si la voiture doit passer la mauvaise saison à l’extérieur, pensez à mettre de l’antigel dans le circuit de refroidissement.

Débrancher la batterie

Les batteries détestent ne rien faire ! Penser à débrancher au moins l’une, sinon les deux cosses de batterie. Si le véhicule est équipé d’une alarme, se référer à son manuel d’utilisation pour éviter sa mise en route intempestive.

Pneus, gare aux fuites !

Il est possible de sur-gonfler les pneus avant un arrêt prolongé. Cette précaution permettra d’éviter une crevaison à la reprise en main du véhicule. Il est également normal, après un arrêt très prolongé, de constater un léger plat au niveau du contact entre les pneus et le sol. La reprise devra se faire en douceur, le temps que les pneus retrouvent leur forme. Mieux encore, poser la voiture sur cales.

Frein à main, attention au blocage

Si le frein à main a été serré, vous encourez le risque de le retrouver bloqué. Pire, les garnitures de frein peuvent être collées. Un phénomène qui s’accentue avec le froid et l’humidité. Mieux vaut donc stationner le véhicule à plat avec des cales.

Leave a Reply