Vérification des niveaux des fluides d’une voiture: ce que l’on peut faire soi-même

Entre deux révisions, il est parfois sage de vérifier soi-même les niveaux des fluides de son auto. Des gestes simples qui permettent d’éviter bien des catastrophes.

L’huile moteur

Il est préférable d’effectuer cette vérification moteur froid, sur sol plat. En tirant la jauge, la trace de l’huile doit se situer entre le minimum et le maximum. Si le niveau est trop bas, remettez de l’huile sans tarder, sinon vous risquez d’endommager le moteur du véhicule. Niveau trop haut, sur un moteur à essence, c’est le joint d’étanchéité qui s’abîme. Sur un turbo-diesel, le moteur risque de s’emballer. Il faut donc vider l’excédent d’huile avant de redémarrer.

Liquide frein

Situé dans un petit réservoir transparent placé au-dessus du maître cylindre, le liquide doit se situer au-dessus du mini. Il n’est pas indispensable de compléter au maxi. Le niveau témoigne le plus souvent de l’état d’usure des freins. Vérifiez tout de même qu’il n’y a pas de fuite, sinon vous risquez un méchant pépin.

Liquide de refroidissement

Un simple coup d’œil suffit à vérifier le niveau sur le vase d’expansion, à condition que le moteur soit froid. Le niveau doit être compris entre le mini et le maxi. Importante, la couleur du liquide : si elle est claire, tout va bien. Sinon, mieux vaut procéder à une vidange complète du circuit. Niveau trop bas, le joint de culasse risque de céder et la facture sera alors douloureuse !

Liquide de direction assistée

A priori, le liquide de direction assistée n’a pas besoin d’être entretenu. Sa vérification permet seulement de déceler une fuite éventuelle. Fuite que vous aurez forcément perçue en conduisant car la direction devient alors très dure. Dans ce cas, refaire le niveau, et direction le garagiste pour la réparation de la fuite.

L’huile de boîte automatique

Difficile à vérifier soi-même. Les procédures de vérification varient en fonction des modèles. Un conseil : se référer au livret d’utilisateur du véhicule. Mieux, filer chez son concessionnaire, d’autant que pour certaines boîtes automatiques récentes, le contrôle ne pourra être effectué qu’avec une valise électronique. En tout cas, que le niveau soit trop haut ou trop bas, le risque est de détruire la boîte automatique.

Leave a Reply