Décoller proprement les autocollants de sa voiture

Les autocollants sont souvent la poisse à décoller! Surtout s’ils sont en place depuis longtemps. Voici quelques trucs pour venir à bout d’un sticker récalcitrant!

Vitres, carrosserie, attention au support

On ne décolle pas de la même manière un autocollant collé sur le pare-brise d’un autre en place sur la carrosserie. Les éléments en tôle, en plastique sont beaucoup plus fragiles que les verres. Le risque est alors de causer des dommages irrémédiables sur la belle peinture de votre véhicule.

Chauffer l’autocollant

Première opération à faire: chauffer l’autocollant, cela permettra de ramollir la colle et donc d’éviter les traces disgracieuses. Pour cela, préférez l’usage du sèche-cheveux ou utilisez la chaleur produite par une source lumineuse (soleil, spot) mais fuyez le décapeur thermique. En quelques secondes, il peut ravager une peinture ou déformer la tôle de votre véhicule. Dans la plupart des cas, après avoir été chauffé, l’autocollant se décolle sans trop de problèmes.

L’autocollant joue les pots de colle!

Si le sticker résiste à tous ces efforts, il faut alors gratter. Avec une lame de rasoir inclinée sur une surface vitrée pour éviter les rayures. Sur la lunette arrière, attention à ne pas sectionner les fils qui servent au dégivrage. Sur carrosserie, grattez doucement avec l’ongle ou une raclette en plastique. Les décollants chimiques risque d’abîmer la peinture du véhicule.

Eliminer les dernières traces de colle

Il reste de la colle: utilisez les produits ménagers que l’on trouve dans le commerce: essence F, alcool à brûler, white spirit. Le nettoyant pour freins est impeccable sur surface vitrée. En revanche, l’acétone et les vernis à ongle sont à manier avec précaution: ils risquent, dans certains cas d’attaquer les plastiques ou les peintures. Il est donc préférable de faire un essai sur une partie non visible avant de se mettre au travail.

Leave a Reply