Assistance et dépannage automobile: l’assurance ne paie pas tout

depannage-automobileVotre contrat d’assurance comporte un volet assistance. C’est bien. Mais ce type de contrat comporte parfois certaines limites.

Bien lire son contrat

La règle est valable pour tous les contrats d’assurance : mieux vaut étudier le contrat à la loupe, y compris les petites lignes que l’on ne lit jamais. Elles prévoient le plus souvent toutes les situations excluant la mise en route de l’assistance.

Prévenir l’assistance

En cas de pépin, panne ou accident, il est vivement recommandé de prévenir l’assistance avant de demander l’aide d’un dépanneur. Sans information préalable de l’assistance, celle-ci peut refuser de payer la prise en charge du véhicule.

Franchise ou pas franchise ?

Très souvent, certains contrats prévoient une franchise kilométrique pour que l’assistance se mette en marche. Elle peut être de l’ordre de 50 Km du domicile de l’assuré. Si c’est le cas, penser à remettre son compteur kilométrique partiel à zéro avant un déplacement. Bon à savoir, certaines assistances sont valables à la porte de chez soi.

Prise en charge des frais

La prise en charge des frais engendrés par une panne varie énormément d’un contrat à l’autre. Certains prévoient la prise en charge des frais d’hébergement sur le lieu de la panne, les frais de rapatriement ou encore l’avance de fonds pour poursuivre le trajet initialement prévu. Leur montant et leur conditions d’attribution restent prévues dans le contrat.

Leave a Reply